Avec la restriction des rencontres et des déplacements liée au COVID19, beaucoup de sociétés se sont adaptées en ayant recours aux visio conférences. Cette numérisation forcée de notre façon de travailler en équipe nous a permis de continuer nos activités et de garder le lien. Nous sommes devenus des champions du Teams, Zoom, Livestorm, … 

Les équipes peuvent continuer à travailler ensemble, les managers gardent le lien avec leurs équipes, les collaborateurs peuvent travailler avec leurs partenaires et clients … même s’ils ne peuvent pas se déplacer. Bref tout va bien dans le meilleur des mondes !

Cependant, en creusant un peu auprès de nombreuses sociétés et chefs d’entreprises, il semblerait que ce ne soit pas si rose.

 

 
Bien qu’il semble plus facile de contacter certaines personnes (prospects, partenaires, …), les dossiers ont souvent tendance à « traîner ». Les sujets semblent très longs à faire avancer et les décisions plus difficiles à prendre.

Pourquoi ? 

Premier élément de réponse : est ce une réalité ou un ressenti ?
Notre organisation de travail étant chamboulée, notre perception peut également l’être. Nous pouvons avoir l’impression de ne pas avancer car nous avons plus de temps disponible de travail (pas de transport, pas de temps à la machine à café, pas déjeuner interminable, …).

Deuxième élément de réponse : Il y a certainement une notion de « fébrilité économique » liée à l’incertitude de la période : les commerces souffrent, alors que la bourse s’envole ! Qui sera assez malin pour prédire quelle sera la force et la rapidité du rebond? Qui restera sur la touche? Dans ce contexte d’incertitude, les engagements peuvent être reportés à une période avec plus de visibilité.

« Nous enchaînons les visios toute la journée et nous ne délivrons plus assez … »

A mon sens, il y a un autre effet pervers qu’on commence à deviner : nous enchaînons les visios toute la journée et nous ne délivrons plus assez. Lorsque nous étions dans nos bureaux, nous appelions ce syndrome la “réunionite”. Cette dernière s’est transformée en “visionite”. Nombre d’entre nous n’a pas encore trouvé le bon rythme ! Cette baisse d’efficacité cache, peut être, une déprime liée au manque lien social. Nous avons besoin de rencontrer du monde pour nous sentir bien et alimenter notre motivation. Ce dernier point n’est pas une conséquence des visio-conférences mais bien du télétravail.

Des éléments de réponse…

Il nous faut trouver plus de rigueur et savoir dire non à toutes les réunions qu’on nous propose.

Lorsque ce n’est pas possible, il faut instaurer les mêmes règles que pour une réunion physique :

Commencer et finir à l’heure

Avoir un sujet déterminé et ne pas s’en écarter

Se garder du temps pour un compte rendu et un suivi

Pour gagner en efficacité, à quand les visio conférences debout ???

Tout cela devra également s’ajuster avec le retour sur le lieu de travail et les rencontres présentielles